L’édition magazine du Pharmacien de France de décembre 2019 (N°1315) évoque l’expérimentation GELULE menée conjointement par les pharmaciens, médecins et infirmiers dans l’objectif d’améliorer l’observance des patients grâce à un exercice coordonné.

Pour être efficace, le suivi du patient à risque iatrogène doit se faire en équipe. C’est avec cet objectif que la FSPF, le syndicat des médecins libéraux (SML), et la Fédération Nationale des Infirmiers (FNI) ont élaboré le projet GELULE.