Vous le savez, Medissimo détient plusieurs brevets pour ses innovations dans le domaine de l’observance connectée. Mais recevoir un brevet aux États-Unis est une procédure longue pouvant dépasser 3 ans.

La technologie autour du pilulier connecté imedipac, qui permet de ne pas oublier et de ne plus se tromper dans la prise de ses médicaments grâce notamment à ses capteurs et sa connectivité embarqués, vient donc d’être breveté par l’United States Patent and Trademark Office et remis officiellement à Medissimo reconnaissant à l’entreprise la paternité de cette création.

Au même titre que notre première récompense au CES de Las Vegas, c’est une étape importante dans l’histoire de ce dispositif médical car ce brevet permet de protéger l’investissement de l’entreprise et les inventions des équipes de Medissimo, société française basée à Poissy, au service des patients chroniques et des professionnels de santé.

Brevet-us-imedipac-medissimo