Les pharmaciens montent au créneau concernant le décret “conseils et prestations”. C’est par l’intermédiaire des syndicats et groupements USPO, FSPF, Federgy, CNGPO, UGDPO, PHR, ANEPF et APR, que cette lettre ouverte au premier ministre a été rédigée et transmise afin de défendre leur vision de ce décret.

Il faut dire qu’il est attendu depuis la loi Hôpital, patients, santé et territoires (HPST) de 2009, qui stipule que les pharmaciens d’officine « peuvent proposer des conseils et prestations destinés à favoriser l’amélioration ou le maintien de l’état de santé des personnes ». Le Conseil d’État a rappelé au gouvernement ses obligations, afin que ce décret paraisse dans le Journal Officiel avant le 15 Juillet 2018 au plus tard…

Il est d’importance car, comme le rappelle cette lettre ouverte, il “permettrait à la profession de répondre aux attentes des patients” notamment dans la “dispensation à domicile” et la “préparation des doses à administrer” sujets sur lesquels Medissimo s’engage avec ses solutions de préparation en piluliers.

2018-07-03-Lettre-Premier-Ministre-Pharmaciens

Et vous que pensez-vous de cette lettre ouverte ? Quelles sont vos attentes concernant ce décret ?