Article précédent : 1ère partie : pertinence, avantages

Les principaux paramètres orientant le choix d’un automate sont :

  • La fiabilité !
  • La facilité d’exploitation.
  • La rapidité de production.
  • Le couplage avec un logiciel de traçabilité.
  • Le nombre de cassettes et la possibilité d’intégrer des cassettes à n’importe quel emplacement, même durant la production.
  • Le contrat de maintenance.
  • Le prix !

Le sachet-dose

Nombre de cassettes versus plateaux de remplissage

Une façon de faire baisser le prix d’acquisition d’un automate est souvent de choisir un automate avec peu de cassettes. Ceci est bien souvent un mauvais calcul !

Tous les automates proposent une solution de délivrance des médicaments hors cassettes, généralement grâce à des plateaux. Ce processus est un palliatif au manque de cassettes mais il est chronophage, ralentit la cadence d’exploitation et peut engendrer des erreurs de production.

Il convient donc de choisir un automate avec un nombre de cassettes suffisant pour que l’emploi du plateau soit rare (il sera surtout réservé aux unités de prises fractionnées). Mieux, faire le choix de cassettes automatiquement repérées (RFID) par les moteurs de l’automate permet d’avoir plus de cassettes que d’emplacements : ceci permet d’échanger des cassettes selon la production à faire. De même le processus de déclaration d’une nouvelle cassette est très simplifié (cas du changement de laboratoire générique). La solution RFID, un peu plus coûteuse, est parfaitement indiquée et sera rapidement rentabilisée.

En pratique, 200 cassettes permettent de fonctionner aisément et de réaliser des productions efficaces.

Pouvoir remplir une cassette sans interrompre une production est un plus ; c’est ce que permettent les automates Baxter construits autour d’un carrousel.

Un automate est fourni avec un logiciel d’exploitation ; celui-ci doit proposer une interface avec le logiciel de traçabilité de la PDA afin de produire les délivrances en sachets-doses. Medissimo et Baxter assurent ce couplage fort.

SIAPDA - statistiques - pilulier Medissimo

Le Siapda :Système d’Information Assistant la Préparation des Doses à Administrer.

Un automate efficace et fiable sans erreur est avant tout un automate bien entretenu !

Ce point ne doit jamais être négligé et les consignes du constructeur doivent être respectées. Ceci évitera également les contaminations croisées.

Enfin, un bon contrat de maintenance n’est pas à négliger.

Medissimo, une équipe à votre service. N’hésitez pas à nous contacter pour parler de votre projet.

Ces considérations sont donc à prendre en compte lorsqu’on est confronté au prix d’un automate :

  • Pour combien de temps investir ? Certainement pour plusieurs années !
  • La solution retenue doit-elle être adaptable à l’évolution de l’activité de la pharmacie ?
    Oui, sans aucun doute !
  • La productivité de l’équipe est-elle importante ? Bien sûr ! il vaut donc mieux ne pas la grever par une solution qui exige trop de plateaux (activité manuelle ralentissant la production).
  • La fiabilité est-elle nécessaire vis-à-vis des contrats passés avec les établissements ? Oui car il est difficile de supporter une panne trop longue, pour la pharmacie comme pour les établissements habitués aux sachets-doses.
La solution reste un bon entretien et un bon contrat de maintenance. Les pharmacies dont le chiffre d’affaire le permet auront avantage à envisager un second automate.
  • Au-delà de 1000 patients ? Il devient envisageable d’acquérir un second automate :
    • Identique ou de même capacité pour pouvoir produire de façon indifférenciée sur l’un ou l’autre des automates
    • C’est aussi une sécurité forte en cas de panne

Medissimo est votre partenaire pour envisager un choix de PDA automatisé. 
Les automates Baxter/Yuyama sont des solutions fiables et durables.

Article suivant : 3ème partie : processus industriel