Les objets connectés bientôt remboursés ?

Publié le 10 juillet 2016

Les objets connectés ont le vent en poupe :

  • 5 millions de personnes en France équipées d’un objet connecté en 2014. 11 millions le seront fin 2017… (lesclesdedemain.lemonde.fr)
  • 80% des consommateurs pensent que les objets connectés feront partie du quotidien de demain (Etude de l’Observatoire AXA 2014)

Les assureurs s’intéressent de près à ce phénomène qui poursuit une tendance initiée par le web et les réseaux sociaux. L’économie collaborative, la data, et les objets connectés annoncent une vraie rupture (disruption) comme on l’a vu précédemment dans d’autres secteurs.

Ces nouvelles technologies promettent de mieux connaître le profil des assurés et d’anticiper leurs comportements. De nouveaux services vont apparaître pour cette Assurance 3.0 afin de faire des propositions “sur-mesure”, en fonction du “mode de vie”, et encourager certains comportements.

D’après une étude Colombus Consulting, qui a analysé les initiatives digitales de 30 opérateurs d’assurance, 37 % des opérateurs proposent aujourd’hui une offre incluant un objet connecté (+12 points par rapport à 2015). Le plus souvent encore il s’agit de la domotique pour prévenir les risques de l’habitat, de boîtiers embarqués à l’automobile, et de façon très discrète encore de e-santé. Une raison à cela, c’est un sujet sensible que la CNIL comme les autorités de santé entendent encadrer.

L’idée est de dire “si on est en bonne santé on coûte moins cher à son assurance, et donc on paye moins cher”.

Les objets connectés sont aujourd’hui très nombreux, et dans le domaine de la e-santé on va de la brosse à dents à la fourchette, en passant par la montre et les vêtements, la balance et les tensiomètres, et autres capteurs de sommeil. Ils ont pour ambition de suivre notre activité, de de faire de la prévention, de dépister, d’alerter, et même de nous améliorer grâce au coaching. Mais il faut faire le tri, et savoir quels sont, parmi ces objets, les plus efficaces et les plus fiables.

imedipac-livestyle1

De ce point de vue le pilulier connecté imedipac de Medissimo, que nous vous proposons, est un dispositif médical avec des bénéfices importants pour les patients chroniques. Outre ses avantages évidents dans l’usage et la qualité de vie, il y a aussi un argument fort pour la santé publique et l’économie de la santé :

imedipac pour mieux suivre son traitement ! C’est l’enjeu quotidien de 15 millions de patients chroniques en France. Favoriser l’observance médicamenteuse permettrait d’améliorer leur qualité de vie et de réduire les risques d’hospitalisation : « 1 500 000 journées d’hospitalisation sont dues aux effets indésirables médicamenteux évitables » selon l’AFSSAPS . Selon l’OMS, « résoudre le problème de la non observance thérapeutique serait plus efficace que l’avènement de n’importe quel progrès médical.» Source

“Entre hospitalisations coûteuses et gaspillages la communauté pourrait économiser 1,5 milliard d’euros. ” Source

C’est sans doute partant de ce constat certains professionnels de santé vont plus loin encore :

“Le Conseil national de l’Ordre des médecins (CNOM) s’est d’ailleurs saisi de la question. Dans un livre blanc présenté cette semaine et intitulé “Santé connectée, de la e-santé à la santé connectée”, les professionnels de la santé formulent plusieurs recommandations. La plus audacieuse : “envisager que ces objets soient pris en charge par la collectivité”. En clair, qu’ils soient remboursés par la Sécu. Une bonne idée ?” Source AFP via Europe 1

D’autres émettent quelques craintes. Si certains assureurs promettent aujourd’hui des “bonus” (bons de réduction pour des séances de médecine douce par exemple), certains craignent à terme que des patients soient pénalisés s’ils ne se conforment pas au comportement attendu (manger 5 fruits et légumes, marcher une heure par jour, dormir 8 heures …)

Quoiqu’il en soit la situation devrait s’éclaircir dans les prochains mois. Rien ne vous empêche de contacter les assureurs pour savoir ce qu’ils proposent !

Et vous qu’en pensez-vous ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Commander 25 cartes pour votre médecin

Vos coordonnées
Coordonnées du médecin

Ce formulaire est protégé par ReCaptcha. Les politiques de confidentialité et les conditions d’utilisation de Google ReCaptcha s’appliquent.

Demander une réunion infirmier

Vos coordonnées
Date de réunion infirmier souhaitée, du Lundi au Vendredi, hors jours fériés

Ce formulaire est protégé par ReCaptcha. Les politiques de confidentialité et les conditions d’utilisation de Google ReCaptcha s’appliquent.

Commander gratuitement vos Medipac Ready

Vos coordonnées
Nombre de Medipac Ready souhaité

Ce formulaire est protégé par ReCaptcha. Les politiques de confidentialité et les conditions d’utilisation de Google ReCaptcha s’appliquent.