Un dossier d’une dizaine de pages consacrées à la PDA a été publié, dans le numéro daté du 28 novembre 2015, du magazine professionnel « Le Moniteur des Pharmacies ».

Couverture "Panorama de la PDA"

Couverture « Panorama de la PDA »

« La préparation des doses à administrer (PDA) pour les résidents de maisons de retraite ne concerne qu’une minorité de pharmacies. Mais soulève toujours un grand nombre de questions. L’activité est-elle totalement bordée ? Quelles sont les exigences des établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes ? Comment choisir son matériel, faut-il s’allier à un laboratoire de génériques ? Certaines interrogations se posent également pour cette activité à destination des patients au domicile, perspective prometteuse pour les officinaux. Environ 4000 officines fourniraient actuellement des médicaments aux établissements d’hébergement pour personnes  âgées dépendantes (EHPAD) selon des données internes à la société Medissimo. Près de 2400 officines (60% du total) effectueraient cette activité en assurant la préparation des doses à administrer (PDA) »

Infographie Moniteur Pharmacies

Infographie « Le Moniteur des Pharmacies ». Sources : Les Échos Études et Medissimo

Signé Matthieu Vandendriessche, il revient sur les principales questions que peuvent se poser les pharmaciens souhaitant proposer la PDA pour les Ehpad mais aussi les patients chroniques à domicile.

  1. L’activité se diversifie
  2. Une pratique dans l’attente de textes décisifs
  3. Ce que veulent les Ehpad
  4. Génériques et groupements, les nouveaux partenaires
  5. Équipement, les critères à prendre en compte
  6. L’offre

Medissimo y est cité dès l’introduction, mais aussi à plusieurs reprises dans les pages suivantes

  • « Pharmactiv propose une solution globale avec PDA manuelle (Medissimo), médicaments génériques, outils d’accompagnement et installation du logiciel. Un cinquantaine d’adhérents y ont souscrit en 3 mois ».
  • « L’application Medissimo permet notamment au pharmacien de configurer un plan de prise. Le patient ou l’aidant le récupère automatiquement en flashant le code QR de l’étiquette du pilulier. »
  • « Le tout nouveau pilulier connecté de Medissimo est équipé de capteurs optiques pour détecter le percement et est muni d’une connectivité GPRS »

mediPac-A4-18M2008152_Page_1Vous pouvez découvrir l’intégralité de cette enquête sur le magazine en version papier ou en ligne.

EnregistrerEnregistrer